MULTISPECTRAL – AGRICULTURE – ENVIRONNEMENT

 

NOTRE FLOTTE EVOLUE, NOS FORMATEURS ET FORMATIONS EGALEMENT !

Indice de végétation NDVI

L’indice de végétation par différence normalisé, NDVI, est construit à partir des canaux rouge(R) et proches infrarouge (PIR). Il met en valeur la différence entre la bande visible du rouge et celle du proche infrarouge selon la formule suivante : NDVI = (PIR-R)/(PIR+R). Cet indice est sensible à la vigueur et à la quantité de la végétation. Les valeurs du NDVI situées entre -1 et +1 sont utilisées dans des logiciels d’analyses pour apporter les meilleurs traitements aux plantes et cultures.

En détail, les valeurs négatives concernent les sols autres que les couverts végétaux pour lesquelles la réflectance dans le rouge est supérieure à celle du proche infrarouge : neige, eau… Pour les sols nus, les réflectances sont quasi-identiques dans le rouge et le proche infrarouge, le NDVI affiche alors des valeurs proches de 0. De 0.1 à 0.7, on trouve des formations végétales. Plus les valeurs sont élevées, plus la végétation est dense et en bonne santé.

Indice de végétation NDRE

Le NDRE est un index sensible à la teneur en chlorophylle dans les feuilles (son aspect vert), à la variabilité de sa surface et aux effets de fond sur le sol. Des valeurs élevées NDRE représentent des niveaux plus élevés de teneur en chlorophylle des feuilles que des valeurs plus faibles. Le sol a généralement les valeurs les plus basses, les plantes malsaines ont des valeurs intermédiaires et les plantes en bonne santé ont les valeurs les plus élevées. Utilisez le capteur NDRE si vous souhaitez cartographier la variabilité des besoins en engrais ou en azote foliaire, pas nécessairement la disponibilité en azote dans le sol.

NDVI Vs NDRE

Le NDRE est un meilleur indicateur de la santé / de la vigueur de la végétation que le NDVI pour les cultures moyennes ou tardives qui ont accumulées des niveaux élevés de chlorophylle dans leurs feuilles, car la lumière à bordure rouge est plus translucide pour les feuilles que la lumière rouge. Le NDRE est plus approprié que le NDVI pour les applications de gestion intensive tout au long de la saison de croissance de vos cultures car le NDVI perd souvent la sensibilité après que les plantes aient accumulé un niveau critique de couverture foliaire ou de contenu en chlorophylle.

Complémentarité des capteurs

Les deux capteurs possèdent des approches spectrales différentes mais complémentaires qui seront utilisées par les exploitants agricoles via des solutions logicielles pour le monitoring, la surveillance de la croissance et santé des cultures. Le choix entre NDVI/NDVE est souvent automatisé sur ces capteurs pour tirer le meilleur de chaque analyse et optimiser vos rendements.